Politiques d’examen

EXAMEN PSAC® (EXPSAC)

Une fois que le candidat réussit l’entrevue et obtient la recommandation du Centre régional de sélection, il a deux ans pour faire l’EXPSAC. Tous les candidats admissibles à faire l’EXPSAC sont avisés environ huit semaines avant chaque période d’examen. Tout candidat qui n’a pas fait l’examen dans le délai de deux ans peut présenter une demande par écrit en joignant les frais exigés afin d’obtenir une prolongation d’une année. Cette prolongation d’une année est accordée une seule fois. Un candidat qui échoue à l’examen la première fois a droit à trois reprises au cours des deux prochaines années (c.-à-d. deux ans après le premier examen). Des frais supplémentaires s’appliqueront. Un candidat qui échoue aux quatre examens verra son dossier fermé et devra attendre au moins deux ans avant de soumettre une nouvelle demande.

ACCOMMODEMENTS SPÉCIAUX ET DISPOSITIFS D’AIDE

Un candidat qui a besoin d’installations ou d’équipements particuliers en raison d’un handicap reconnu, doit informer le CCPSA de ses besoins en retournant l’avis d’examen et le Formulaire de demandes spéciales (annexe D) au moins 90 jours avant la date d’examen. Un candidat qui omet d’informer le CCPSA ne pourra pas être accommodé lorsqu’il se présentera au centre d’examen.

RÈGLES CONCERNANT LE RENDEZ-VOUS D’EXAMEN

Un candidat qui souhaite modifier son rendez-vous d’examen doit respecter les règles strictes. Autrement, si celles-ci ne sont pas respectées, l’examen sera annulé et il devra se réinscrire et payer des frais afin de se présenter à un autre examen. Pour en savoir plus, veuillez consulter le document CRSPEX Candidate Handbook . Il est impossible de reporter un rendez-vous à une date au-delà de la période prévue pour l’examen.

ABSENCE À L’EXAMEN

L’examen est annulé lorsqu’un candidat ne se présente pas à son rendez-vous. De plus, lorsqu’un candidat arrive avec plus de 30 minutes de retard ou s’il n’a pas de pièce d’identité acceptable, l’accès à la salle d’examen lui est refusé et l’examen est annulé. Un candidat qui se voit refuser l’accès à la salle d’examen doit se réinscrire à un autre EXPSAC et payer les frais exigés. S’il s’agit de la dernière tentative à l’examen, le dossier du candidat sera ensuite fermé.

MAUVAIS TEMPS OU SITUATIONS D’URGENCE

En cas de mauvais temps ou de situation imprévisible le jour de l’examen, le personnel du centre d’examen déterminera si les circonstances justifient l’annulation de l’EXPSAC. En général, aucun examen n’est annulé lorsque le personnel est en mesure d’ouvrir le centre d’examen.
 
Tous les efforts seront déployés pour que l’examen se déroule comme prévu. Toutefois, en cas d’annulation, les candidats devant faire l’examen se verront accorder un délai de prolongation suivant la période de deux ans.

ACCÈS À LA SALLE D’EXAMEN

Il est important de planifier vos déplacements afin d’arriver tôt à l’examen. Si vous avez plus de 30 minutes de retard, votre examen sera annulé.

Vous devez apporter deux pièces d’identité à l’EXPSAC. Vous devez présenter au moins une pièce d’identité avec photo valide (qui n’est pas expirée) émise par le gouvernement et portant votre signature. La deuxième pièce d’identité doit être valide (non expirée) et indiquer votre nom et votre signature. Le nom indiqué sur cette pièce doit être identique à celui inscrit sur votre demande d’admission à la certification du CCPSA.

Si vous n’êtes pas un citoyen canadien, la seule pièce d’identité acceptée est un passeport valide (qui n’est pas expiré).

Vous devez également apporter la confirmation d’examen que vous avez reçue par courriel, dans laquelle apparaît le code d’autorisation à l’examen.

Les candidats à l’examen doivent laisser leurs effets personnels à l’extérieur de la salle d’examen. Bien que le centre d’examen dispose d’endroits sécuritaires pour ranger vos effets, le CCPSA n’assume aucunement la responsabilité des biens personnels perdus, volés, endommagés ou déplacés. Les candidats doivent s’organiser en conséquence.

Avant que les candidats entrent dans la salle, les surveillants d’examen procèderont à une inspection visuelle discrète des articles personnels.
 
Lors de votre inscription, le personnel du centre d’examen vous remettra une feuille de papier vierge et un crayon pour faire des calculs. Vous pourrez également utiliser la fonction de calculatrice à l’écran pendant l’examen.
 
À part les articles fournis par le personnel du centre d’examen, il est interdit d’apporter tout autre article personnel dans la salle d’examen.

LES ARTICLES INTERDITS COMPRENNENT

  • Les appareils mécaniques ou électroniques, y compris, entre autres, ordinateur, téléphone cellulaire, téléphone intelligent, assistant numérique, téléavertisseur, calculatrice, appareil de lecture ou de courriel sans fil, système d’appel électronique, dispositif enregistreur, caméscope, appareil photo, magnétophone, casque d’écoute, écouteurs, baladeur MP3, appareil radio.
  • Les vêtements d’extérieur, y compris, entre autres, chapeau, foulard, gants, veston, manteau.
  • Les différents types de bagage, y compris, entre autres, sacoche pour livres, sac à dos, sac à main, valise, porte-documents.
  • Les fournitures d’écriture et de marquage, y compris, entre autres, stylo, crayon, gomme à effacer, papillons adhésifs Post-it®, feuilles de papier.
  • Les accessoires comme support à feuilles ou planchette à pince.
  • Les aliments et les boissons.
  • Les armes de toutes sortes, y compris, entre autres, objets pointus, armes à feu, engins explosifs, lames de rasoir, canifs, couteaux.
  • Les couvre-chefs, à moins qu’une disposition particulière n’ait été prévue en raison du port d’un signe religieux.

Il est possible d’accéder à des médicaments, des aliments et des boissons laissés à l’extérieur de la salle d’examen.

Il est impossible d’accéder à tout autre effet personnel avant la fin de l’examen.

INCONDUITE LIÉE À L’EXAMEN

Tout candidat qui commet un manquement ou s’adonne à des pratiques déloyales pendant l’examen sera reconnu comme ayant fait preuve d’inconduite, et sa demande d’admission et le résultat de l'EXPSAC pourraient être rejetés. Le candidat qui fait preuve d'inconduite pourrait se voir interdire le droit de se présenter à un autre examen.

Une inconduite peut toucher, entre autres, les situations suivantes:

  1. Divulguer des renseignements sur les questions ou le contenu de l’EXPSAC.
  2. Aider ou encourager une personne à tricher.
  3. Discuter ou communiquer avec d’autres candidats au sujet du contenu ou de questions précises de l’EXPSAC avant, pendant ou après la tenue de l’examen.
  4. Se procurer de façon malhonnête, soit par le vol, la corruption, la complicité ou tout autre moyen, un examen avant la date et l'heure de la tenue de l’examen.
  5. Falsifier son identité ou se faire passer pour un autre candidat.
  6. Utiliser des livres, documents, calculatrices, lecteurs audio ou vidéo (p. ex.: montre ou agenda électroniques, BlackBerry, iPod, téléavertisseurs, téléphones cellulaires) ou tout autre dispositif de stockage à mémoire ou de communication, autres que ceux autorisés par le CCPSA.
  7. Regarder les réponses d’un autre candidat.
  8. Copier les réponses d’un autre candidat.
  9. Sortir ou tenter de sortir des documents d’examen, par voie électronique ou autre, du centre d’examen.
  10. Enfreindre, de quelque façon que ce soit, l’entente sur les politiques de l’examen assisté par ordinateur (EAO) administré par Pearson Vue.
  11. Falsifier les résultats de l’EXPSAC.

Dans l’éventualité où un surveillant présente un rapport d’incident au sujet d’un candidat ayant fait preuve d’une inconduite, ce dernier pourrait voir son résultat d’examen annulé.

Le non-respect de ces règles et procédures pourrait être considéré comme une inconduite liée à l’examen. Le CCPSA examinera toute déclaration d’inconduite réelle ou soupçonnée lors de l’examen. Le candidat touché sera contacté afin d’obtenir sa version. À la fin de l’enquête, le Comité de déontologie du CCPSA examinera les renseignements, formulera des conclusions et décidera de la sanction.

DÉTERMINATION DE LA NOTE DE PASSAGE

La norme ou note de passage est établie en fonction du contenu et de la difficulté des questions de l'examen. Afin de s'assurer que l'examen répond au Plan directeur de l’EXPSAC, cette norme est fixée par un groupe d'experts de rédaction de contenu (tous détenteurs du titre PSAC) provenant de différentes régions au Canada et travaillant en étroite collaboration avec la firme de consultants Stratégies en évaluation inc, qui est embauchée par le CCPSA.

La note de passage est fixée selon un niveau représentant le résultat escompté de la part d'un professionnel en sécurité agréé et compétent. La méthode modifiée d’Angoff est utilisée pour déterminer la note de passage de l'EXPSAC. Cette méthode permet au groupe d'experts en contenu, provenant d'un peu partout au pays et œuvrant dans divers domaines d'activité, de passer en revue chaque question d’examen et d’accorder une cote basée sur une compréhension commune de ce que devrait connaître un professionnel en sécurité compétent admis à l’EXPSAC. De plus, diverses données pertinentes (p. ex., les renseignements sur la préparation des candidats, les résultats d'examens antérieurs) sont soigneusement examinées afin de s'assurer que la norme devant être atteinte par les candidats à l'examen est valide et équitable. À partir de ces renseignements, une norme ou note de passage appropriée est établie. Cette procédure est appliquée à chaque nouvelle version d’examen.

PROCESSUS D’APPEL

Étant donné que chaque question de l’EXPSAC a été analysée et préalablement testée, il n’y a aucun recours pour contester les questions, les réponses ni un échec. Le CCPSA ne peut dévoiler ni discuter d’aucune question avec un candidat après l’examen. Sinon, nous serions obligés de supprimer la question discutée dans la banque de questions déjà testées et cela réduirait le nombre de questions testées servant à élaborer d’autres versions de l’EXPSAC.
 
Un appel pourrait être pris en compte dans le cadre d’allégations de modalités de gestion inadéquates ou de conditions ambiantes néfastes pendant l’EXPASC, qui auraient entraîné une perturbation majeure, et dont la situation n’a pu être réglée de manière satisfaisante par le personnel du centre d’examen.

Un appel doit être présenté par écrit. Tout appel concernant l’admissibilité doit être reçu dans les trente (30) jours suivant l’avis des résultats d’évaluation de votre demande. Tout appel concernant une allégation de modalités de gestion inadéquates ou de conditions ambiantes néfastes pendant l’EXPASC doit être reçu dans les trente (30) jours suivant la publication des résultats de l’EXPSAC.
 
Pour en savoir plus, veuillez consulter le document CRSPEX Candidate Handbook.