Foire aux questions

1.0 En tant que professionnel en SST, pour quelle raison devrais-je me prévaloir du titre de CRSP®/PSAC®?

Étant donné que la profession dans le domaine de la SST est de plus en plus concurrentielle, la certification servira à vous démarquer des autres professionnels oeuvrant dans votre secteur d'activité. Ce titre de compétence influencera grandement votre cheminement de carrière.

Le titre de Canadian Registered Safety Professional (CRSP)®/Professionnel en sécurité agréé du Canada (PSAC)® est reconnu comme une norme de référence dans le cadre de la profession en SST et constitue le choix des professionnels en SST au Canada.

De nombreux employeurs préfèrent embaucher une personne détenant la certification ou exigent le titre CRSP®/PSAC® afin de pourvoir des postes de rang intermédiaire ou supérieur. En général, les détenteurs de la certification jouissent de meilleures possibilités d'avancement et sont sollicités pour leur expertise

Fondé en 1976, le Conseil canadien des professionnels en sécurité agréés (CCPSA) sert à protéger le public en délivrant la certification aux professionnels compétents en santé et sécurité du travail (SST).

Le CCPSA détient l'accréditation ISO 17024:2003 (Organisme de certification de personnes) du Conseil canadien des normes et l'accréditation ISO 9001:2000 (Système de gestion de la qualité) du BSI Management Systems. Le CCPSA est également membre du Réseau canadien des associations nationales d'organismes de réglementation (RCNAOR), de l'Institute for Credentialing Excellence (ICE) et de l'International Network of Safety and Health Practitioner Organisations (INSHPO). À titre d'organisme d'intérêt public, le CCPSA n'est pas en mesure de fournir les types de services offerts par les organismes d'intérêt privé (c.-à-d. perfectionnement professionnel, tenue de congrès, sections régionales, etc.). Il a pour unique mandat de dispenser un programme de certification.

1.1 Quelles sont les conditions minimales d'admissibilité pour l'obtention du titre de CRSP®/PSAC®?

Les conditions minimales d'admissibilité sont les suivantes:

Détenir un diplôme/certificat d'études en SST de un (1) an, de niveau collégial ou universitaire OU un certificat/diplôme d'études de deux (2) ans, non lié à la SST, de niveau collégial ou universitaire. Les candidats ayant un niveau de scolarité supérieur aux exigences minimales (p. ex., diplôme de 1er cycle ou diplôme d'études collégiales dans n'importe quelle discipline) répondent aux conditions minimales de la formation scolaire.

Occuper un emploi dont les responsabilités en SST occupent plus de 50% du temps (c.-à-d. un minimum de 900 heures par année).  

Détenir au moins trois (3) ans d'expérience continue en SST précédant immédiatement la demande d'admission. (Remarque: Bien que les interruptions d'emploi découlant d'un congé parental, d'une invalidité de longue durée, d'un retour aux études à plein temps, etc. pour une période maximale de 12 mois n'affectent pas les exigences d'emploi continu de 36 mois, celles-ci doivent être indiquées dans la demande. Les interruptions d'emploi dépassant 12 mois seront évaluées au cas par cas.)

Fournir la preuve que des activités de perfectionnement professionnel ont été réalisées au cours des cinq années précédant immédiatement la demande. Le minimum de points exigés est 15 (1 point est accordé par tranche de 6 heures d’activité de perfectionnement professionnel).

Les candidats doivent répondre à ces trois conditions d'admissibilité afin que leur demande puisse être analysée par le Comité d'évaluation des compétences.

1.2 Suis-je accepté automatiquement à l'examen si je réponds aux conditions minimales d'admissibilité?

Non. Chaque postulant doit satisfaire au système de pointage qui requiert au moins l'obtention de 150 points provenant du Facteur 1 (scolarité formelle), du Facteur 2 (perfectionnement professionnel) et du Facteur 3 (expérience professionnelle). Le postulant doit également obtenir un pointage minimal dans le cadre des Facteurs 1 (minimum 50; maximum 100), 2 (minimum 15; maximum 100) et 3 (minimum 50; maximum 100) afin de refléter les conditions minimales d'admissibilité.

Avant d'être admissible à l'examen, le postulant doit franchir les étapes de l'évaluation du dossier réalisée par le Comité d'évaluation des compétences et de l'entrevue menée par le Centre régional de sélection.

1.3 De quelle façon le CCPSA détermine-t-il l'expérience de travail des professionnels en SST?

Le Comité d'évaluation des compétences (CÉC) évalue chacun des postes occupés par le professionnel afin de déterminer si ses fonctions sont acceptées dans le cade de l'expérience professionnelle en SST. Afin d'être admissible à la certification, le candidat doit :

Occuper un poste à temps plein.

Occuper un poste en SST touchant plus de 50 % (un minimum de 900 heures par année) des tâches énumérées, dont les responsabilités doivent être axées sur la prévention des risques et la protection des personnes, des biens et de l'environnement plutôt que sur les interventions en cas de situations dangereuses.

Occuper un poste de niveau professionnel. Cela est déterminé en évaluant les responsabilités et les activités du professionnel ainsi que la confiance que démontrent ses pairs, son employeur ou ses clients envers ses capacités à défendre les démarches analytiques dans l'exercice de ses fonctions et de formuler des recommandations pour réduire les risques en faisant appel à des approches techniques et/ou administratives.

Occuper un poste englobant un vaste éventail de fonctions. Cela est déterminé en évaluant la variété des risques pour lesquels l'avis du postulant est sollicité et la diversité des compétences exigées pour reconnaître, évaluer et réduire les risques. Le postulant doit remplir une matrice pour appuyer sa description d'emploi et décrire la proportion de ses fonctions et responsabilités applicables aux domaines énumérés. 

Bien que le CCPSA reconnaisse l'importance des spécialistes dans le cadre des principaux paramètres de la SST, le titre de CRSP®/PSAC® désigne un généraliste. Par conséquent, les postulants sont censés avoir des connaissances dans les neuf domaines présentés dans le Plan directeur de l'EXPSAC.

1.4 Y a-t-il une date limite pour soumettre une demande d'admission au CCPSA?

Oui. Veuillez consulter les dates limites de présentation des demandes indiquées dans le Calendrier de traitement des demandes.

1.5 Puis-je indiqué dans mon curriculum vitae que j'ai présenté une demande de certification auprès du CCPSA?

Si vous avez envoyé votre demande et que vous êtes à la recherche d'un nouvel emploi, vous pouvez informer les employeurs potentiels que vous avez présenté une demande auprès du Conseil canadien des professionnels en sécurité agréés pour l'obtention de la certification. Toutefois, vous ne pouvez PAS indiquer que vous êtes un CRSP®/PSAC® ou en voie d'obtention ou en attente du titre CRSP®/PSAC®. Il est interdit d'utiliser le titre professionnel tant que vous n'avez pas réussi toutes les étapes du processus de certification, que le CCPSA ne vous a pas octroyé le titre et que vous n'avez pas reçu le certificat.

1.6 Quels sont les coûts associés à l'obtention du titre de CRSP®/PSAC®?

Voici les coûts actuellement associés à la demande d’admission et l’examen:  

Droits d'admission : 525,00 $
Frais de reprise d'examen : 125,00 $
Frais de prolongation du délai d'examen : 100,00 $

 

 

1.7 Est-il possible pour un étranger de faire une demande d'admission en vue d'obtenir le titre de CRSP®/PSAC®?

Oui. Cependant, tout postulant étranger doit être prêt à faire au moins deux séjours au Canada dans le cadre du processus d'admission. Vous devez d'abord vous présenter à une entrevue dans un Centre régional de sélection, puis ensuite revenir au Canada pour faire l'examen de certification des professionnels agréés du Canada (EXPSAC). Un candidat qui échoue à l'examen la première fois devra revenir au Canada pour une reprise.

Le candidat étranger dont la langue maternelle n'est pas le français ni l'anglais doit :

Soumettre un document démontrant un score 785-900 au Test de français international (TFI™ ) ou obtenir au moins 94-101 au Test of English as a Foreign Language (TOEFL®) ou un score  7 au test de l’International English Language Testing System. (Un équivalent de preuves linguistiques, comme une évaluation attestée par une université, est également accepté.)

Les diplômes étrangers doivent être traduits en français ou en anglais et la traduction doit être vérifiée par un traducteur qualifié.

Les compétences acquises hors du Canada doivent être soumises à un organisme d’évaluation des titres de compétences au Canada avant d’envoyer la demande d’admission au CCPSA.

Liste des organismes d’évaluation et de reconnaissance des titres de compétences étrangers

Une fois immigré au Canada, combien de temps dois-je attendre avant de présenter une demande de certification?

Vous pouvez faire une demande n'importe quand pourvu que vous répondiez aux conditions minimales d'admissibilité, y compris un emploi en SST. Toutefois, nous encourageons les candidats étrangers à entamer le processus de certification avant d'immigrer au Canada.

 

 

 

 

 

1.8 Quelles sont les étapes de la demande pour l'obtention du titre de CRSP®/PSAC®?

Le processus commence par la présentation du formulaire de demande

Le candidat remplit la demande d'admission (les facteurs 1 à 3). Il soumet l'original et une copie du formulaire d'admission, accompagnés d'une copie des documents justificatifs, et les droits d'admission de 525,00 $ (TPS/TVH en sus) au bureau du CCPSA. Un calendrier du processus de traitement des demandes est présenté dans le Guide pour aider les candidats à établir un calendrier d'activités.

Chaque demande est initialement examinée par le Comité d'évaluation des compétences (CÉC). Ce comité se rencontre trois fois par année pour procéder à l'évaluation des demandes. Après cette évaluation, les demandes d'admission sont acheminées à un Centre régional de sélection (CRS) au Canada (le CCPSA compte actuellement 28 centres). Cependant, si un candidat ne répond pas aux conditions minimales, s'il lui manque des documents pertinents ou si le CÉC requiert des éclaircissements sur ses compétences, le candidat est informé par écrit des documents ou des renseignements qu'il doit fournir au CÉC afin que la demande puisse être examinée.

Le personnel d'un CRS est responsable de réaliser les entrevues qui servent à vérifier les renseignements du candidat, à éclaircir toute question soulevée par le CÉC lors de l'évaluation de la demande et à permettre au candidat de présenter de l'information supplémentaire (dans la plupart des cas, cela a trait aux activités de perfectionnement professionnel réalisées par le candidat depuis le dépôt de la demande auprès du CCPSA).

Une fois que le candidat réussit l'entrevue, le personnel du CRS recommande que ce dernier soit autorisé à faire l'examen.

L'EXPSAC a lieu deux fois par année, soit en mai et en octobre, et peut se faire dans le cadre d'une période d'environ 10 jours. Le CCPSA a conclu une entente avec Pearson Vue à titre de fournisseur d'examen assisté par ordinateur dans différents centres d'examen au Canada. Veuillez consulter le Guide du candidat à l'examen assisté par ordinateur (CBT Candidate Guide) pour en savoir davantage. Le candidat qui ne réussit pas l'examen la première fois a la possibilité de reprendre l'examen trois fois. Les frais d'examen sont de 150,00 $ (TPS/TVH en sus).

Les noms des candidats ayant réussi l'examen sont acheminés au Conseil d'administration, accompagnés d'une recommandation du CÉC pour que ces personnes obtiennent le titre de CRSP®/PSAC®.

Une fois que le Conseil d'administration a approuvé ces nouveaux candidats, ces derniers sont informés de leur numéro de certificat, ils doivent prendre connaissance et signer avec témoin le Code de déontologie et payer les droits annuels d'agrément au prorata avant de pouvoir utiliser le titre de CRSP®/PSAC®.

1.9 Quelle est la durée du processus complet de la certification?

Les postulants doivent s'attendre à ce que le processus prenne de six à douze mois, ou même plus longtemps lorsque des éclaircissements ou des documents supplémentaires sont requis après l'évaluation initiale ou si l'examen doit être repris. Une fois que les postulants ont passé l'entrevue et qu'ils obtiennent la recommandation du CRS, ils ont un délai de deux ans pour faire l'examen la première fois.

Si un candidat ne peut écrire l'examen pendant ce délai, il peut faire une demande de prolongation d'une année au coût de 100,00 $ (TPS/TVH en sus). Toutefois, une seule prolongation de délai est accordée.

2.0 Suis-je admissible à la certification (guide d’auto-évaluation)?

IMPORTANT: La décision finale se rapportant à l'approbation du dossier du postulant pour accéder à l'étape de l'entrevue dans un Centre régional de sélection (CRS) revient au Comité d'évaluation des compétences (CÉC). Le candidat ne doit pas supposer que le CÉC lui accordera les mêmes points qu'il pense obtenir.

Facteur 1 – Scolarité formelle
(minimum de points exigés: 50; maximum de points admissibles: 100)

Tout programme d'études officiel peut obtenir jusqu'à un maximum de 100 points. Les points sont attribués comme suit: le plus haut niveau de scolarité atteint obtient le nombre maximum de points selon le tableau ci-dessous; chaque niveau additionnel de scolarité obtient 50 % des points; le nombre maximum de points accordé au Facteur 1 est de 100 points.
 

Scolarité formelle **Le critère minimum d'admissibilité en matière de formation est un certificat ou diplôme en SST de 1 an, de niveau collégial ou universitaire, OU un certificat ou diplôme non lié à la SST de 2 ans, de niveau collégial ou universitaire. Points Mon pointage
DIPLÔME/CERTIFICAT NON LIÉ À LA SST    
**Certificat ou diplôme non lié à la SST de 2 ans, de niveau collégial ou universitaire wo year 50  
Certificat ou diplôme non lié à la SST de 3 ans, de niveau collégial ou universitaire ree year e 60  
Certificat ou diplôme non lié à la SST de 4 ans, de niveau collégial ou universitaire Four year 70  
Diplôme d’études universitaires de 2e ou 3e cycle non lié à la SST 80  
DIPLÔME/CERTIFICAT EN SST    
Certificat ou diplôme en STT de 1 an, de niveau collégial ou universitaire 50  
Certificat ou diplôme en STT de 2 ans, de niveau collégial ou universitaire 70  
Certificat ou diplôme en STT de 3 ans, de niveau collégial ou universitaire 80  
Certificat ou diplôme en STT de 4 ans, de niveau collégial ou universitaire 100  
Diplôme d’études universitaires de 2e ou 3e cycle en SST 100  

 

Exemple no 1
Le postulant détient un diplôme universitaire de 1er cycle non lié à la SST (4 ans) et un certificat d'études en SST de 1 an.

Diplôme de 1er cycle non lié à la SST de 4 ans = 70 points
Certificat en SST de 1 an (50 % de 50 points) = 25 points

Total des points pour le Facteur 1 = 95 points

Exemple no 2
Le candidat détient un diplôme d'études collégiales en SST de 3 ans et un certificat d'études collégiales non lié à la STT de 2 ans.

Diplôme collégial en SST de 3 ans = 80 points
Certificat non lié à la SST de 2 ans (50 % de 50 points) = 25 points

Total des points pour le Facteur 1 = 100 points (maximum admissible)

Facteur 2 – Perfectionnement professionnel

(minimum de points exigés: 15; maximum de points admissibles: 100)
Le délai pour déclarer des activités de perfectionnement professionnel en SST dans les catégories A1 et A2 est de cinq (5) ans à partir de la date de la présentation initiale de la demande. Il n'y a pas de délai fixé pour les cours à unité déclarés dans la catégorie B.

Activité de perfectionnement professionnel Points Mon pointage
A1.  Cours, séminaires ou congrès en SST – minimum 1journée (durée minimale de 6 heures 1 point/jour  
A2. Cours, séminaires ou congrès non liés à la SST – minimum 1 journée (durée minimale de 6 heures) 1 point/jour (max. 5 points) (max. 5 points)
B. Cours à unité en SST de niveau collégial ou universitaire (mais ne faisant pas partie de la scolarité au Facteur 1)) 10 points/cours  

Facteur 3 – Expérience professionnelle
(minimum de points exigés: 50, maximum de points admissibles: 100)

   
Expérience à temps plein en SST Value Mon pointage
Minimum de 36 mois (3 ans) 50  
37-60 mois (3 à 5 ans) 65  
61-84 mois (5 à 7 ans) 80  
85 mois ou plus (7 ans ou plus) 100  

Le postulant doit obtenir au total un minimum de 150 points provenant des trois Facteurs pour accéder à l’étape de l’entrevue menée par un Centre régional de sélection. Il doit obtenir au moins 50 points au Facteur 1 (scolarité formelle), 15 points au Facteur 2 (perfectionnement professionnel) et 50 points au Facteur 3 (expérience professionnelle) afin de satisfaire aux conditions minimales d’admissibilité pour l’obtention de la certification.

2.1 À quelle fréquence les guides d’étude et le Plan directeur de l’EXPSAC sont-ils révisés?

Le Comité de certification et d'examen du CCPSA a mis sur pied un programme afin de mettre à jour au moins deux guides d'étude (c.-à-d. deux domaines) par année. Si vous avez acheté le Guide d'agrément au cours des cinq dernières années, vous pouvez envoyer un courriel au bureau du CCPSA afin d'obtenir gratuitement les guides d'étude récemment révisés en format PDF.

La révision du Plan directeur de l'EXPSAC  est prévue tous les cinq ans après avoir réalisé le Sondage sur les compétences nécessaires des Professionnels en sécurité agréés du Canada. Les nouvelles versions du Plan directeur de l'EXPSAC, du Guide d'agrément et du Manuel du candidat à l'EXPSAC (CRSPEX Candidate Handbook) sont affichées sur le site Internet du CCPSA.

2.2 Y a-t-il des situations où un postulant pourrait être exempté de l’examen?

Non. Depuis le 1er janvier 1982, l'examen est obligatoire pour tous les postulants.

2.3 J’ai une ancienne version de la demande d’admission. Puis-je quand même l’utiliser pour soumettre ma demande au CCPSA?

Non. Vous devez utiliser la plus récente version. Toute personne ayant acheté le Guide d’agrément avant le 1er janvier 2013 doit envoyer un courriel au bureau du CCPSA afin d’obtenir le formulaire de demande révisé reflétant les exigences actuelles.

2.4 Le CCPSA offre-t-il des cours préparatoires en vue de l’EXPSAC?

Non. Cependant, plusieurs organismes ou établissements d'enseignement offrent des cours préparatoires à l'examen. Même si ces cours ne sont pas reconnus ni agréés par le CCPSA, et la participation n’est pas une condition préalable pour présenter une demande de certification,  nous fournissons les coordonnées de ces organismes aux personnes intéressées.

2.5 Le CCPSA est-il en mesure de recommander une liste d’ouvrages pour la préparation à l’examen?

Les ouvrages ci-dessous sont recommandés par le Comité de certification et d'examen du CCPSA afin que les candidats puissent se préparer à l'examen de certification (EXPSAC). Ces ouvrages ne sont pas vendus par le CCPSA et doivent être commandés directement auprès de l'éditeur. Le prix des ouvrages, la disponibilité et l'éditeur peuvent changer sans préavis. Dans la plupart des cas, il est possible d’acheter la version révisée (p. ex. les documents du National Safety Council) lorsque les versions antérieures ne sont plus disponibles.

Liste d'ouvrages de référence recommandés http://bcrsp.ca/prospective-certificants/crsp%C2%AE-examination/reference-texts

2.6 Comment puis-je m’inscrire à l’EXPSAC après avoir obtenu l’approbation pour faire l’examen?how do I register for the CRSPEX?

Le CCPSA amorce la démarche en envoyant un avis par courriel à tous les candidats admissibles à se présenter à la prochaine période d'examen. Chaque candidat doit signer et retourner le document au CCPSA afin de confirmer son intention de faire l'examen. Une fois que la liste des candidats ayant confirmé leur présence au prochain examen est établie, le CCPSA achemine un message à chaque candidat en leur indiquant leur nom d'utilisateur et leur mot de passe pour accéder au portail Webassessor. Ce portail sert à réserver la date, l'heure et le lieu de l'examen pour les candidats. Une fois que le candidat a accès au portail, il peut choisir le lieu, la date et l'heure pour faire l'examen dans un délai de deux semaines. Bien que les heures d'ouverture des centres d'examen puissent varier, ils sont généralement ouverts du lundi au vendredi de 9h à 17h.

2.7 Où peut-on écrire l’EXPSAC?

Le CCPSA a signé une entente avec la société Pearson Vue à titre de tiers responsable des centres d'examen à travers le Canada. Le CCPSA travaille avec le fournisseur d'examens Pearson Vue afin de mettre sur pied d'autres centres d'examen au Canada. Cherchez les différents endroits où ont lieu les examens au Canada en consultant les centres d”examen Pearson Vue.

2.8 Comment établit-on la note de passage de l’EXPSAC?

La norme ou note de passage est établie en fonction du contenu et de la difficulté des questions de l'examen. Afin de s'assurer que l'examen répond au Plan directeur de l’EXPSAC, cette norme est fixée par un groupe d'experts de rédaction de contenu (tous détenteurs du titre PSAC) provenant de différentes régions au Canada et travaillant en étroite collaboration avec la firme de consultants Stratégies en évaluation inc, qui est embauchée par le CCPSA.

La note de passage est fixée selon un niveau représentant le résultat escompté de la part d'un professionnel en sécurité compétent. La méthode modifiée d’Angoff est utilisée pour déterminer la note de passage de l'EXPSAC. Cette méthode permet au groupe d'experts en contenu, provenant d'un peu partout au pays et œuvrant dans divers domaines d'activité, de passer en revue chaque question d’examen et d’accorder une cote basée sur une compréhension commune de ce que devrait connaître un professionnel en sécurité compétent admis à l’EXPSAC. De plus, diverses données pertinentes (p. ex., les renseignements sur la préparation des candidats, les résultats d'examens antérieurs) sont soigneusement examinées afin de s'assurer que la norme devant être atteinte par les candidats à l'examen est valide et équitable. À partir de ces renseignements, une norme ou note de passage appropriée est établie. Cette procédure est appliquée à chaque nouvelle version d’examen.

2.9 Pourquoi dois-je attendre de 4 à 6 semaines avant d’obtenir mes résultats d’examen?

Après chaque examen, les données sont transférées du centre d'examen à notre firme de consultants en examen, Stratégies en évaluation inc., pour noter les examens et analyser les résultats. Une fois que cette étape est réalisée, une conférence téléphonique est organisée avec les membres du Comité de certification et d'examen afin de passer en revue les résultats et discuter des questions présentant un piètre résultat. Chacune de ces questions est ensuite débattue, l'analyse statistique est examinée, puis une décision est prise quant au maintien ou non de ladite question dans l'examen.

Il peut donc arriver qu'une question soit supprimée à la suite d'un piètre résultat et de l'analyse des données statistiques, et à la suite d'une recommandation de la firme de consultants en examen. (C'est pourquoi il peut arriver qu'un candidat voie sur sa feuille de résultat que seulement 190 questions sur 200 ont été prises en compte pour la note finale). Une fois que les questions problématiques ont été supprimées, Stratégie en évaluation inc. prépare chacun des «profils de candidat à l'EXPSAC» qui présentent la répartition des neuf domaines avec le nombre total de questions pour chaque domaine et le nombre total de questions réussies par le candidat.

Ces profils sont ensuite acheminés au bureau du CCPSA. Des lettres d'accompagnement sont ensuite rédigées pour expliquer la prochaine étape du processus de certification à chacun des candidats. Ces lettres sont ensuite envoyées par la poste avec le profil de candidat à l'EXPSAC.

3.0 Le CCPSA reconnaît-il d’autres certifications en matière de SST?

À l'heure actuelle, le CCPSA a conclu un protocole d'entente avec le Board of Certified Safety Professionals (BCSP), aux É.-U., et l'Institute for Occupational Safety and Health, au R.-U. Si vous détenez une certification auprès de l'un de ces organismes, cliquez  ici  pour en savoir plus.

 

3.1 Je détiens le titre NCSO (National Construction Safety Officer). Puis-je l'indiquer dans ma demande pour répondre aux critères d'admissibilité du titre PSAC?

Oui, si vous avez obtenu le titre NCSO dans les cinq ans précédant votre demande d’admission à la certification PSAC®. Dans ce cas, les cours individuels du programme NCSO peuvent être appliqués au Facteur 2 : Perfectionnement professionnel.

Toutefois, si les crédits de cours NCSO ont été transférés à un programme en SST de niveau collégial ou universitaire, vous ne pouvez pas appliquer les cours NCSO au Facteur 2. 

 

4.0 Existe-t-il un processus formel de traitement des plaintes contre un candidat ou un détenteur de la certification?

Oui. Le CCPSA détient un processus pour porter plainte qui est chapeauté par le Comité de discipline. Toute plainte doit invoquer une violation au Code de déontologie et doit être soumise par le biais du Formulaire de plainte pour inconduite, en l'accompagnant des documents justificatifs. Les documents doivent être envoyés à la directrice générale du CCPSA. Pour en savoir plus, cliquez ici.

5.0 Que dois-je faire pour maintenir le titre CRSP®/PSAC® une fois la certification obtenue?

Le CRSP®/PSAC® doit payer la cotisation annuelle et remplir la déclaration d’emploi à temps plein en SST.

Tous les CRSP®/PSAC® (à l’exception des détenteurs qui ont un statut « inactif ») doivent participer au Programme de maintien de la certification (PMC) du CCPSA. Tout CRSP/PSAC inactif depuis plus de cinq ans doit réussir l’EXPSAC s’il souhaite être réintégré comme CRSP®/PSAC® actif.

Les renseignements sur le PMC sont fournis dans le Manuel du candidat à l’examen (Candidate Handbook). Il imcombe à chaque CRSP®/PSAC® de tenir un registre à jour de leurs activités de perfectionnement professionnel en SST, et de soumettre leur feuille de travail au CCPSA sur demande. Des crédits doivent être cumulés dans les trois catégories suivantes: a) activités de développement professionnel; b) examens et certifications complémentaires; c) avancement professionnel. Le PMC est basé sur l’année civile et commence le 1er janvier de l’année suivant l’obtention de la certification. Pour en savoir plus, cliquez ici. Les CRSP®/PSAC® peuvent obtenir de plus amples renseignements sur le PMC en se connectant à l’espace membre sur le site Web du CCPSA.

 

6.0 Le CCPSA offre-t-il des bourses aux étudiants en SST?

Oui. Un programme de bourses d'études est offert par le CCPSA aux étudiants inscrits dans un programme d'études, à temps plein ou à temps partiel, de premier cycle en SST d'une durée de 2, 3 ou 4 ans. Pour en savoir plus, cliquez ici.

7.0 Puis-je présenter une demande d'admission en étant consultant en SST?

Oui, toute demande présentée par un consultant en SST sera examinée par le CCPSA. Comme tous les autres postulants, le consultant doit démontrer qu’il détient l’expérience professionnelle requise en présentant les documents justificatifs. 

8.0 Que puis-je utiliser comme preuve de vérification d’emploi?

Vous devez remplir un Formulaire d’expérience professionnelle pour chacun des postes auxquels vous souhaitez que des points d’expérience professionnelle soient accordés. Vous devez également fournir une lettre de vérification d’emploi de la part de votre employeur ou de vos employeurs (une lettre par poste déclarée) indiquant le poste occupé et la durée de l’emploi. Une description des fonctions est aussi exigée pour chaque poste.

9.0 Comment puis-je correctement déclarer des activités de perfectionnement professionnel?

Afin d’obtenir des points pour les activités de perfectionnement effectuées, vous devez dresser la liste de tous les cours, séminaires, formations ou conférences liés à la SST auxquels vous avez participé au cours des cinq dernières années (60 mois) à partir de la date de présentation de votre demande d’admission.  

Vous devez indiquer :  

  1. La durée du cours;  
  2. Le contenu du cours;  
  3. La date de fin du cours.

Les documents justificatifs peuvent comprendre :  

  • Un plan de cours indiquant le nom du cours, la durée et le prestataire.
  • Une copie de l’attestation ou de la lettre indiquant que vous avez suivi et réussi le cours ou la formation.