Profil de la présidente du conseil d’administration : Monica Szabo

Quand avez-vous décidé de faire carrière en santé et sécurité du travail?
Je travaillais dans le domaine de l’environnement pour le compte d’un organisme de recherche et j’ai eu l’occasion de travailler avec l’équipe d’hygiène du travail. Après avoir travaillé dans le domaine de l’hygiène du travail, j’ai décidé d’élargir mes connaissances et mon expérience en sécurité afin d’acquérir de l’expérience en SST. Je l’ai fait intentionnellement afin de rehausser mes compétences et d’accroître mes possibilités.

Quel a été votre premier poste en santé et sécurité du travail?
J’ai été consultante en santé et sécurité et hygiéniste du travail à la municipalité de la communauté urbaine de Toronto.

Parlez-moi de votre emploi actuel.
Présentement, je travaille avec des organismes souhaitant instaurer des changements. Mes tâches consistent, entre autres, à mettre en œuvre des recommandations d’audit, à intégrer la santé et la sécurité dans les activités courantes, à aider dans le choix d’un système de gestion de la santé et de la sécurité, à améliorer le système de responsabilité interne et à renforcer l’engagement de la haute direction.

Quels sont vos principaux domaines de responsabilité?
En tant que directrice générale, je suis responsable de la planification stratégique, des budgets et des opérations liés à la prestation de produits de formation en matière de réglementation gouvernementale et municipale et de santé publique, de services-conseils auprès de clients et d’intervenants ainsi que de la qualité et de l’efficacité des produits et des services offerts. Je mets à contribution mes connaissances, mes compétences et mes aptitudes acquises au fil de ma carrière dans les projets sur lesquels je travaille avec mes clients actuels.

Qu’est-ce qui vous plaît dans votre travail?
La variété, lorsque la mise en œuvre d’un changement connaît du succès, l’élaboration de démarches personnalisées adaptées à la culture actuelle de l’entreprise ou en vue de la modifier. J’ai toujours aimé diriger une équipe en aidant les membres à trouver et à utiliser leurs forces et leurs connaissances, à atteindre leur plein potentiel et en leur donnant des tâches satisfaisantes et agréables.

Quels sont les défis dans votre travail?
Les mêmes choses que j’aime de mon travail! La variété, la mise en œuvre du changement, l’élaboration de démarches personnalisées adaptées à la culture actuelle de l’entreprise ou en vue de la modifier.

Quelles sont les compétences essentielles pour réussir dans le domaine de la SST?
Il est essentiel de renforcer les compétences qui font de vous un partenaire de confiance. Le désir d’apprendre constamment est important de même que de rester à l’affût des tendances actuelles en matière de gestion et de leadership; de bonnes aptitudes à la facilitation sont indispensables, pas seulement en classe, mais dans toutes les interactions; et la capacité d’avoir une vision est une nécessité.

Quels conseils donneriez-vous aux nouveaux diplômés ou à ceux qui occupent des postes de premier échelon en SST et qui veulent gravir les échelons?
Soyez patients, travaillez activement à renforcer vos compétences en relations humaines et en affaires, et trouvez de bons mentors.

Le domaine de la SST a évolué. Quels sont les changements qui vous enthousiasment le plus?
C’est véritablement une période exaltante pour la santé et la sécurité au Canada. Les changements qui me stimulent sont, entre autres, assurer la protection des titres, élaborer un cadre de travail qui nous unit ici au Canada et dans le monde, travailler avec d’autres domaines de spécialités en SST pour bâtir une communauté et accroître notre visibilité auprès des employeurs et des organismes de réglementation.

Quel est l’avenir de la profession en SST?
Continuer d’établir notre propre cadre en fonction d’un cadre mondial pour faire en sorte que les professionnels et praticiens en SST au Canada sont bien positionnés pour réussir sur le marché mondial. S’assurer que les employeurs embauchent les bonnes personnes qui constituent leurs ressources fiables en matière de santé et de sécurité – la reconnaissance de la profession est essentielle.

Que faites-vous lorsque vous ne travaillez pas?
Je fais de la randonnée, je prends soin de mes grands danois et des canards, je jardine et je récolte mes légumes, et j’aime passer du temps dans les Keys de la Floride.